Comment la plate-forme digitale Wipoz profite de la reprise des poses de cuisine


ACTU / mardi, septembre 8th, 2020

La période de rattrapage des chantiers après le confinement a accru les dossiers de pose de cuisines traités par la petite start-up Wipoz dont l’outil facilite les problématiques des cuisinistes. Wipoz digitalise le marché de la pose avec un outil de mise en relation des agenceurs avec les poseurs mais aussi la gestion des travaux d’amont en aval. Le point avec Samuel Clanchin, fondateur et dirigeant de Wipoz.

« Notre vocation est de digitaliser vraiment une activité qui ne l’était pas jusqu’alors. Nous avons pour objectif de structurer ce marché et apporter de la reconnaissance au travail du poseur en créant une véritable communauté ».

Samuel Clanchin

Plus de 600 dossiers traités par Wipoz de pose de cuisines entre les mois de mai et juillet… La période de l’après confinement a clairement accéléré le business de la petite start-up française et a illustré l‘intérêt en termes de gain de temps de sa plateforme digitale auprès des cuisinistes et des poseurs. « Les cuisinistes devaient rattraper au plus vite, les poses qui n’avaient pu être faites pendant les deux mois de confinement avec en prime, la difficulté d’approvisionnements notamment en matière de gros électroménager, de par l’arrêt des usines. A la gestion des livraisons à la reprise s’ajoutait ainsi la nécessité de réaliser deux déplacements pour les meubles et l’électroménager d’où un jonglage des plannings » explique Samuel Clanchin, fondateur de Wipoz.

Faire gagner du temps au cuisiniste/agenceur et créer une communauté de poseurs

Cette plateforme digitale de gestion de pose met en relation, non seulement, des cuisinistes et agenceurs avec les poseurs mais concentre en un seul point d’accès, la gestion du projet. Les cuisinistes disposent d’un outil assurant la visualisation des étapes avec leurs prestataires au sein d’un espace personnel. Le tableau de bord réunit tous les éléments nécessaires pour le poseur, des spécificités du projet et de sa localisation jusqu’au budget proposé en passant par l’agenda détaillé. Ce dernier peut ainsi choisir en connaissance de cause le projet qui l’intéresse selon son propre planning. Les cuisinistes peuvent faire appel de préférence à leurs prestataires favoris tout en gagnant du temps et vérifier immédiatement leur disponibilité. Le poseur dispose même d’une application mobile afin d’avertir instantanément de hiatus lors par exemple, de la livraison du meublant et de l’électroménager posant problème afin que le cuisiniste puisse immédiatement initier une nouvelle commande.
Les quelque 580 cuisinistes inscrits sur Wipoz représentent tous les types de représentants d’enseignes, comme les grands du marché tels Mobalpa, Schmidt, Cuisine Plus mais aussi les grands distributeurs comme Leroy Merlin, sans compter bien sûr les cuisinistes indépendants. Tous bénéficient d’une simplification de la gestion de la pose mais aussi d’une facilité en termes de démarches administratives à commencer par la facturation des poseurs opérée par la start-up pour le compte de l’agenceur. « S’ils peuvent disposer d’outils comme In Situ, les cuisinistes et agenceurs apprécient notre propre outil de gestion de pose. Notre vocation à cet effet est de digitaliser vraiment une activité qui ne l’était pas jusqu’alors, faire gagner du temps au cuisiniste/agenceur mais aussi créer et aider une communauté de poseurs en les informant, au delà du fait de leur apporter du business… ».

Volonté de faire reconnaitre le métier de poseur au travers d’un label de qualité

La communauté de poseurs inscrits chez Wipoz regroupe pour l’heure 540 sociétés de poseurs réparties dans toute la France. La cible des poseurs est cependant composée à 90% d’indépendants. L’équipe Wipoz, issue de métiers de la cuisine, de la salle de bains et de l’aménagement intérieur, vérifie les critères de conformité d’un poseur et ses agréments lors de son inscription, à commencer par sa garantie décennale exigée par Wipoz. Une fois intégré dans la communauté des poseurs de Wipoz, chaque membre bénéficie d’informations régulières et de propositions de formation, d’accès à des tarifs préférentielles notamment en ce qui concerne les assurances décennales sans compter l’objectif de Wipoz, d’ici l’an prochain, de développer un label de qualité autour de la certification de la pose en cuisine, salle de bains et aménagement intérieur. « Le métier de poseur n’est pas reconnu. Nous avons pour objectif de structurer ce marché et apporter de la reconnaissance au travail du poseur en créant une véritable communauté » souligne Samuel Clanchin. Ce soutien s’est matérialisé lors de la période de confinement. « Les poseurs n’ont eu ainsi aucun souci en matière de contraintes réglementaires et la gestion des gestes barrières n’a pas entravé leurs activités habituelles. Nous avons cependant organisé avec un groupe Facebook de 5 000 poseurs, un rendez-vous Facebook Live sur les protocoles à respecter sous forme de questions réponses ».

L’esprit de communauté des poseurs sera d’ailleurs au cœur d’un événement organisé en janvier prochain. Objectif ? Réunir les poseurs autour de conférences avec des invités de l’univers de la cuisine que ce soit cuisinistes mais aussi marques de l’électroménager, du meuble et de l’univers de l’assurance sans compter le fait de retours d’expériences, partagés entre poseurs durant une journée à Paris.

Plombiers, carreleurs, électriciens… Développer à terme une communauté multimétiers

En attendant, Wipoz exposera pour la deuxième fois début décembre sur le salon Esprit Meuble/Esprit Cuisine. Lauréat du Prix de l’Innovation en Services en 2019, la start-up compte bien accroître sa visibilité et son développement. Après avoir pris en charge 800 dossiers de pose en 2019, la petite société a déjà traité 1 500 dossiers depuis janvier et vise les 2 500 dossiers d’ici la fin de l’année. De quoi sensiblement étoffer son équipe, composée de 6 experts de la cuisine. « Nous visons une quinzaine de spécialistes de la cuisine et de l’aménagement intérieur fin 2021 tout en restant une petite société associant qualité et volume avec une structure maîtrisée ».

Le développement de Wipoz doit s’orchestrer également pour répondre à une clientèle de plus en plus en recherche de solutions clés en main, de la cuisine à la salle de bains mais aussi de l’aménagement intérieur…. De quoi également élargir sa mise en relation de la plateforme digitale autour de tous types de corps de métiers tels des professionnels comme les plombiers, carreleurs et d’électriciens à terme autour de solutions complètes assorties de traçabilité. In fine, Wipoz compte bien former une communauté multimétiers afin de gérer la pose de solutions clés en main.

le 30 août 2020, par Nicole Maïon de Neomag

Partager...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.